Berliner Tageszeitung - L1: Marseille se relève, Lyon assommé, Bordeaux presque en Ligue 2

Börse
EUR/USD -0.21% 1.0715 $
Euro STOXX 50 -1.67% 3647.56
DAX -1.84% 13919.75
MDAX -1.93% 28894.33
TecDAX -1.07% 3059.98
SDAX -1.4% 13245.27
Goldpreis -0.28% 1860.1 $

L1: Marseille se relève, Lyon assommé, Bordeaux presque en Ligue 2




L1: Marseille se relève, Lyon assommé, Bordeaux presque en Ligue 2

Marseille a repris la deuxième place de Ligue 1 grâce à son succès à Lorient (3-0), dimanche lors d'une 36e journée fatale aux espoirs européens de Lyon, ainsi qu'à Bordeaux, tout proche de la relégation.

Textgröße:

. Marseille se réchauffe

Marseille s'est remis à flot après une semaine difficile, marquée notamment par l'élimination décevante en demi-finale de Ligue Europa Conférence, au Vélodrome face au Feyenoord Rotterdam, et la blessure de son maître à jouer Dimitri Payet.

Son succès logique à Lorient lui permet de conserver sa deuxième place (68 pts), devant Monaco (65 pts) et Rennes (62 pts, un match en moins).

Les joueurs de Jorge Sampaoli ont rempli leur mission grâce aux buts de Bamba Dieng (39e), Mattéo Guendouzi (48e) et Gerson (67e).

Mais l'entraîneur argentin a déploré les sorties sur blessures de Cédric Bakambu, Gerson et Dieng. L'OM devra encore cravacher pour obtenir son billet pour la Ligue des champions, d'autant que le plus dur reste à venir, avec Rennes et Strasbourg au programme.

. Pour Lyon, c'est presque cuit

Une semaine après son succès de prestige à Marseille (3-0), l'OL a rechuté chez l'avant-dernier, battu 3-2 à Metz: la défaite de trop pour une équipe qui n'avait pas le droit à l'erreur.

La cinquième place (60 pts) synonyme de Ligue Europa Conférence semble hors d'atteinte pour les Lyonnais (8e, 55 pts), sauf miracle lors des deux dernières journées.

"La saison est un échec", a constaté l'entraîneur Peter Bosz, à court de mots pour décrire une nouvelle performance déroutante de ses joueurs, qui n'ont "aucune excuse".

Réduits à dix depuis la 68e minute, les coéquipiers de Moussa Dembélé, l'un des rares à avoir surnagé, en inscrivant un doublé, ont craqué sur un but à la 90e de Farid Boulaya.

Lyon se prépare à jouer en 2022/23 une deuxième saison sans Coupe d'Europe en trois ans, un camouflet pour le deuxième budget du championnat.

Lens, par contre, peut toujours y croire. Le capitaine Seko Fofana a offert dans le temps additionnel (90e+2) un succès déterminant au Racing à Reims (2-1).

Après avoir raté la C4 pour un point la saison passée, les Artésiens (7e, 58 pts) s'accrochent à leur rêve mais ils devront réaliser un carton plein, et espérer un faux pas de Nice (6e, 60 pts, un match en moins).

. Bordeaux prend le bouillon

Ce n'est peut-être plus qu'une question de jours: Bordeaux a chuté à Angers (4-1) pour se retrouver, seul, à la dernière place (27 pts), derrière Metz (28 pts).

Si le barragiste Saint-Etienne (31 pts) gagne à Nice mercredi (19h00), le sort des Girondins sera scellé : ils descendront en Ligue 2, après 30 années consécutives dans l'élite.

Au mieux, ils peuvent espérer terminer à la 18e place.

Les Angevins, qui ont ouvert le score dès la 5e minute par Mohamed-Ali Cho, n'ont laissé aucune chance aux joueurs de David Guion, à nouveau plombés par leur défense friable.

"Comment avons-nous fait pour nous saborder dans ce match dont on savait l'enjeu après 6 minutes ? De week-end en week-end, on voit nos joueurs loin de leur niveau, loin de la Ligue 1 en somme", a soufflé le technicien girondin.

Le maintien est très proche pour le SCO (14e, 38 pts), assuré de ne pas finir parmi les deux derniers. Clermont (16e, 36 pts) se trouve dans la même situation.

Les Auvergnats ont remporté une rencontre cruciale contre Montpellier (2-1) grâce à un penalty de leur buteur Mohamed Bayo (68e). Dans le pire scénario, ils termineront à la place du barragiste.

L. Pchartschoy--BTZ