Berliner Tageszeitung - Masters ATP: Nadal termine la saison sur une victoire, Fritz en demies

Börse
Euro STOXX 50 0.01% 3962.41
MDAX -0.32% 25971.45
TecDAX -0.29% 3118.19
DAX 0.01% 14541.38
SDAX -0.57% 12511.05
Goldpreis 0.48% 1754 $
EUR/USD -0.07% 1.0405 $

Masters ATP: Nadal termine la saison sur une victoire, Fritz en demies




Masters ATP: Nadal termine la saison sur une victoire, Fritz en demies
Masters ATP: Nadal termine la saison sur une victoire, Fritz en demies / Foto: © AFP

Rafael Nadal n'avait plus gagné depuis son élimination le 4 septembre en 8es de finale de l'US Open, mais il a quitté les Masters de Turin et terminé sa saison jeudi sur une victoire convaincante et prometteuse face au N.3 mondial, Casper Ruud.

Textgröße:

Le Norvégien est entré sur le court déjà assuré d'une place en demi-finale. L'autre billet du groupe Vert pour le dernier carré des Masters a été arraché en 2h44 par l'Américain Taylor Fritz (9e) qui a battu le Canadien Félix Auger-Aliassime (6e) 7-6 (7/4), 6-7 (5/7), 6-2 et termine deuxième du groupe.

"Je peux rentrer à la maison avec la satisfaction d'avoir fait de mon mieux jusqu'au dernier match. Ça se termine sur une victoire et une perspective d'être meilleur et meilleur encore", a commenté Nadal.

"J'essaierai de débuter 2023 avec la bonne énergie et j'essaierai d'être tout de suite au niveau que je souhaite atteindre. J'ai hâte d'y être", a-t-il souligné.

Battu en deux sets par Fritz puis par Auger-Aliassime, l'Espagnol n'avait plus rien à gagner dans ce tournoi. Ruud n'avait plus rien à y gagner non plus après ses deux victoires lors de ses deux premiers matchs, synonymes de qualification. Le duel était donc sans enjeu.

Mais l'Espagnol déteste perdre et travaille déjà en vue de la saison 2023. Et le Norvégien espère toujours battre enfin un joueur du Top 3.

La volonté de l'aîné (36 ans) a eu raison de l'espoir du cadet (23 ans) qui s'est incliné 7-5, 7-5 et a donc encaissé une huitième défaite en autant de matches contre un des trois premiers mondiaux, sans leur avoir encore jamais pris le moindre set.

- Pas de risque -

"Aujourd'hui, je cueille le fruit de mon entraînement d'hier", a estimé Nadal.

Face à son idole, Ruud restait sur une lourde défaite 6-3, 6-3, 6-0 en finale à Roland-Garros au printemps.

"Cette fois, il n'y avait rien au bout de ce match, si ce n'est quelques points de classement, un peu plus d'argent. Ce n'était pas comme une finale de Grand Chelem", a cependant tempéré Ruud en expliquant n'avoir pas tout donné.

"Je ne voulais pas risquer de blessure afin d'être prêt pour samedi" et la demi-finale qui l'attend, a-t-il souligné.

Jeudi, sur le court très rapide du Pala Alpitour, Nadal s'est montré particulièrement agressif, n'hésitant pas à monter à la volée en s'appuyant sur un service particulièrement efficace (seize aces pour une double faute seulement).

Après avoir sauvé deux balles de break à 4-4, Nadal a remporté le premier set en concrétisant sa première balle de break de la manche.

Le scénario s'est quasiment répété dans le second set, si ce n'est que Nadal a été encore plus impérial sur sa mise en jeu: il n'a laissé au total sur toute la manche que trois points à son adversaire sur ses jeux de service (il en a remporté quatre sur six blancs). Et c'est d'un revers croisé gagnant qu'il a bouclé le match sur le service de Ruud.

- Exhibition en Amérique du Sud -

Le Majorquin termine sa saison sur une 39e victoire, la dernière d'une année entamée par une série de 21 matchs gagnés consécutivement avec à la clé l'Open d'Australie. En mai, il a aussi décroché son 14e Roland-Garros pour porter à 22 le record de titres dans des tournois du Grand Chelem.

Mais son forfait avant la demi-finale de Wimbledon contre Nick Kyrgios en juillet a marqué un coup d'arrêt à cette saison jusque-là hors normes.

Il n'a ensuite joué que quatre tournois: il a été éliminé d'entrée à Cincinnati, en 8es de finale à l'US Open, d'entrée au Masters 1000 de Paris et a perdu ses deux premiers matchs de poules aux Masters à Turin. Jamais depuis 2009 il n'avait enchaîné quatre défaites de suite.

Son explication ? Il manque de matchs. Et au vu de l'enchaînement à Turin (dépassé par Fritz, plus proche d'Auger-Aliassime et supérieur à Ruud), où le format des Masters permet d'enchaîner au moins trois matchs quels qu'en soient les résultats, on veut bien le croire.

Alors à l'intersaison, il participera à une tournée en Amérique du Sud de façon à jouer encore quelques matchs.

"Ce ne sont que des matchs d'exhibition, mais ça aide à rester en forme", a-t-il souligné.

D. Wassiljew--BTZ