Berliner Tageszeitung - Masters ATP: Nadal et Tsitsipas pour le trône, Djokovic pour le record

Börse
EUR/USD 0.25% 1.037 $
Goldpreis 0.74% 1753.2 $
Euro STOXX 50 -0.68% 3935.51
DAX -1.1% 14383.36
MDAX -1.45% 25600.97
SDAX -1.46% 12331.15
TecDAX -1.46% 3073.46

Masters ATP: Nadal et Tsitsipas pour le trône, Djokovic pour le record




Masters ATP: Nadal et Tsitsipas pour le trône, Djokovic pour le record
Masters ATP: Nadal et Tsitsipas pour le trône, Djokovic pour le record / Foto: © AFP

Nadal finira-t-il l'année N.1 mondial ? Djokovic battra-t-il le record de Federer ? Tsitsipas terminera-t-il une terne année sur un coup d'éclat ? Les huit meilleurs joueurs de l'année sont réunis à partir de dimanche aux Masters de Turin pour en découdre une dernière fois de la saison.

Textgröße:

Seul Carlos Alcaraz, devenu à 19 ans le plus jeune N.1 de l'histoire de l'ATP (depuis 1973) après son titre à l'US Open en septembre, manque à l'appel en raison d'une blessure aux abdominaux contractée au Masters 1000 de Paris.

. La place de N.1

L'absence d'Alcaraz ouvre une petite porte à Rafael Nadal (2e) et à Stefanos Tsitsipas (3e).

Le Grec , qui occupe à 24 ans le meilleur classement de sa carrière, doit remporter la compétition en restant invaincu (cinq victoires sur cinq matchs).

L'Espagnol redeviendrait N.1 à 36 ans en remportant la compétition ou en restant invaincu jusqu'à la finale, à condition de ne pas la perdre contre Tsitsipas qui aurait réussi un sans-faute.

Si aucun de ces scénarios ne se produit, Alcaraz terminera l'année N.1.

Pour Nadal, c'est l'occasion de finir une sixième saison en tant que N.1 mondial (après 2008, 2010, 2013, 2017, 2019) comme Pete Sampras. Seul Novak Djokovic a fait mieux (7).

Mais le détenteur du record de 22 titres du Grand Chelem n'a encore jamais remporté les Masters de fin d'année en dix participations jusque-là (depuis 2005) malgré deux finales (2010, 2013).

Tsitsipas a joué sept finales (dont celles des Masters 1000 de Rome et Cincinnati) mais n'en a remporté que deux: Monte-Carlo (où il a conservé son titre) et Majorque. En Majeurs, après sa demie à Melbourne, il a échoué en 8e à Roland-Garros, au 3e tour à Wimbledon et dès le 1er tour à l'US Open.

Alors décrocher les Masters pour la deuxième fois de sa carrière (après 2019) donnerait du lustre à sa saison.

. Le record de Federer

Vainqueur à Wimbledon avant une longue coupure durant la tournée nord-américaine estivale en raison de son refus du vaccin anticovid, le Serbe s'est ensuite imposé à Tel Aviv et à Astana avant de perdre en finale du Masters 1000 de Paris. Retombé au 8e rang mondial, il ne cache pas sa faim de victoires.

"J'essaie de remporter tous les tournois que je joue, ce n'est pas un secret, et c'est dans cet état d'esprit que je viens à Turin", avait-il souligné après sa défaite inattendue en finale à Bercy face à Holger Rune.

"Mon niveau de jeu est élevé et je pense avoir de bonnes chances" aux Masters ATP, avait-il insisté.

Outre le fait d'ajouter un 91e titre à son palmarès et de démontrer face aux meilleurs joueurs de l'année qu'il vaut mieux que son classement actuel, Djokovic vise le record de six titres aux Masters détenu par Federer.

. Donner du relief à la saison

Un peu à l'image de Tsitsipas, les Russes Andrey Rublev et Daniil Medvedev sont à la recherche d'un titre de nature à donner du relief à leur saison.

Medvedev a atteint la place de N.1 mondial en février 2022.

Mais entre une finale à l'Open d'Australie et une interdiction de jouer à Wimbledon comme tous les joueurs russes et bélarusses à cause de la guerre en Ukraine, il est redescendu au 5e rang mondial avec à ce jour deux petits titres seulement ajoutés à son palmarès (Los Cabos et Vienne).

Rublev (7e), lui, a gagné quatre tournois (Marseille, Dubai, Belgrade, Gijon) mais rêve toujours d'un gros titre.

. Cerise sur le gâteau

Pour les trois derniers participants au contraire, ces Masters ressemblent à une cerise sur le gâteau, pour couronner une saison déjà spectaculaire.

Casper Ruud (4e) s'est hissé deux fois en finale en Grand Chelem, à Roland-Garros et à l'US Open où il a démontré que son jeu pouvait être redoutable sur d'autres surfaces que la terre battue.

Félix Auger-Alissime (6e) a enfin éclaboussé de sa classe la fin de saison en enchaînant trois titres en autant de semaines (Florence, Anvers, Bâle) avant de chuter en demies à Bercy.

Taylor Fritz (9e), a bénéficié du forfait d'Alcaraz pour intégrer le tournoi et Holger Rune, vainqueur du Masters 1000 de Paris, est désormais le premier remplaçant en cas de forfait.

D. Wassiljew--BTZ