Berliner Tageszeitung - Rugby: Leicester champion d'Angleterre en battant in extremis les Saracens

Börse
Goldpreis 0.31% 1812.9 $
Euro STOXX 50 -0.19% 3448.31
TecDAX 0.31% 2894.52
MDAX 0.05% 25837.25
DAX 0.23% 12813.03
SDAX 0.41% 11930.6
EUR/USD -0.55% 1.0426 $

Rugby: Leicester champion d'Angleterre en battant in extremis les Saracens




Rugby: Leicester champion d'Angleterre en battant in extremis les Saracens
Rugby: Leicester champion d'Angleterre en battant in extremis les Saracens / Foto: © AFP

Un drop à la dernière minute de Freddie Burns a offert samedi à Leicester le titre de champion d'Angleterre de rugby face aux Saracens 15-12 (12-6 à la mi-temps), au terme d'une finale intense et très serrée à Twickenham.

Textgröße:

Si la finale a longtemps fait la part belle aux défenses, les deux équipes ont livré 5 dernières minutes de folie.

Arrivé en tête de la phase régulière, Leicester a longtemps été devant au score avant de voir les Sarries revenir à 5 minutes de la fin, et jouer en supériorité numérique.

Remonté l'été dernier dans l'élite après un an de purgatoire à la suite d'une relégation administrative pour violations répétées du plafond salarial, le club londonien pensait s'être offert un répit.

Mais il n'a pu empêcher Leicester de venir s'installer dans sa moitié de terrain et grignoter les mètres pour placer l'ouvreur remplaçant dans un fauteuil, à 25 mètres légèrement à droite des poteaux, pour le drop décisif avec 22 secondes à jouer.

Entre deux équipes qui mettent l'efficacité au-dessus de tout, on a tout de même eu droit à quelques tentatives d'emballer le match, entrecoupées de longues phases de possession et parfois de gagne-terrain au pied.

Pendant longtemps, les seuls points du match ont été une pénalité d'Owen Farrell qui avait mis les Saracens en tête (0-3, 5e).

- Un dernier coup de griffe -

La sortie à la 24 minute du demi d'ouverture international George Ford, sur blessure, semblait encore assombrir le tableau pour les Tigers, avec qui il disputait son dernier match.

Mais c'est le carton jaune infligé trois minutes plus tard au demi de mêlée des Saracens, Aled Davies, pour un plaquage dangereux sur le talonneur Julian Montoya qui a été le véritable tournant (27e).

Cette supériorité numérique a été immédiatement exploitée par Leicester qui, stoppé à 5 mètres de la ligne, est parvenu à relancer pour faire franchir la ligne à Hanro Liebenberg (7-3, 28e).

Après une pénalité longue distance d'Elliot Daly (7-6, 31e), juste avant la fin de l'exclusion temporaire de Davies, Jasper Wiese a ajouté un essai en force et en coin pour porter le score à 12-6 (37e).

En seconde période, Farrell a ramené son équipe à 3 points (64e), puis à égalité à la 76e, le centre remplaçant de Leicester, Matt Scott, concédant une pénalité à 5 m en face des poteaux, avec carton jaune à la clé.

Mais un dernier coup de griffe des Tigers leur a permis de confirmer leur statut de club le plus titré d'Angleterre avec ce 11e trophée, 9 ans après leur dernier sacre.

K. Berger--BTZ