Berliner Tageszeitung - Tennis: Lyon, dernière étape pour Tsonga avant les adieux à Roland-Garros

Börse
Euro STOXX 50 -0.45% 3724.9
SDAX -0.18% 13355.43
MDAX -0% 29369.75
DAX -0.26% 14149.67
Goldpreis -0.59% 1808.2 $
TecDAX -1.43% 3066.55
EUR/USD -0.38% 1.0515 $

Tennis: Lyon, dernière étape pour Tsonga avant les adieux à Roland-Garros




Tennis: Lyon, dernière étape pour Tsonga avant les adieux à Roland-Garros
Tennis: Lyon, dernière étape pour Tsonga avant les adieux à Roland-Garros / Foto: © AFP

Le Français Jo-Wilfried Tsonga affrontera le Slovaque Alex Molcan, 47e mondial, au premier tour du tournoi de tennis ATP de Lyon, dont le tirage au sort s'est déroulé vendredi à Décines-Charpieu, à une semaine de jouer les Internationaux de France où il fera ses adieux à la compétition.

Textgröße:

"Roland-Garros, si je dois faire le bilan, est l'histoire de ma vie. Car à 11-12 ans, j'y ai fait mes premiers stages nationaux, disputé les championnats de France jusqu'à 14-16 ans avant d'être interne là-bas. Je connaissais chaque recoin de l'ancien stade. Roland-Garros, je pourrais presque me le tatouer sur le corps", a-t-il confié juste avant le tirage du tournoi lyonnais dont il est l'ambassadeur.

"Et terminer aux Internationaux de France, c'est forcément un symbole", a-t-il avoué.

Comme à Roland-Garros, Tsonga, actuel 263e au classement de l'ATP, ancien N.5 mondial en février 2012 et ex N.1 français, a bénéficié d'une invitation pour cette 5e édition de l'Open Parc de Lyon, épreuve qu'il a gagnée en 2017 pour sa première victoire sur terre battue.

"L'Open Parc, ce sera l'avant-dernier tournoi de ma carrière. Pour moi, ce sont un peu des gros mots car à mes débuts, je ne pensais pas une seule seconde à arrêter. Aujourd'hui, j'y suis", a-t-il déclaré avant le tirage, effectué sur le site de la future académie All In Country Club, sur le site d'OL Vallée, à Décines-Charpieu et dont il est partie prenante aux côtés de Thierry Ascione, son entraîneur.

La structure, actuellement en plein travaux, sera inaugurée en 2023.

"Je suis ravi de ce que j'ai pu vivre à travers le tennis et de ce que j'ai pu faire. En regardant derrière, il y a un peu de fierté. J'aurais aimé faire encore mieux au niveau des résultats mais je m'en contente largement", a commenté Tsonga.

"En France, j'ai toujours le sentiment d'être à la maison. Pour l'amour du tennis, j'ai dû quitter très tôt ma famille et ma région et donc je me sens chez moi sur le territoire français", a-t-il poursuivi.

"J'essaie de le vivre comme si c'était mes vingt ans, avec l'envie de me battre, comme un joueur avec de la volonté et du panache. J'ai envie de terminer comme ça et tant que ce ne sera pas la dernière balle, je vais essayer d'y penser le moins possible", a conclu Tsonga "à bloc avec l'envie de bien finir".

A. Williams--BTZ