Berliner Tageszeitung - Erling Haaland, géant annoncé des années 2020

Börse
Euro STOXX 50 0.8% 3677.1
TecDAX -0.12% 3056.16
EUR/USD -0.04% 1.0681 $
Goldpreis 0.06% 1847.4 $
MDAX 0.74% 29108.44
SDAX 0.26% 13279.43
DAX 0.63% 14007.93

Erling Haaland, géant annoncé des années 2020




Erling Haaland, géant annoncé des années 2020
Erling Haaland, géant annoncé des années 2020 / Foto: © AFP

Erling Haaland, en partance pour Manchester City après un accord de principe trouvé mardi avec Dortmund, est déjà entré dans l'histoire du football à 21 ans: son génie précoce le prédispose à devenir l'une des superstars des années 2020, aux côtés de Kylian Mbappé.

Textgröße:

Né en juillet 2000 à Leeds en Angleterre - son père Alf-Inge Haaland jouait à l'époque à Manchester City - le Norvégien a commencé à accumuler les records avant même ses vingt ans.

Sorti du petit club norvégien de Molde FK, Erling Braut Haaland est totalement inconnu en septembre 2019 lorsqu'il débute la saison de championnat autrichien avec le RB Salzbourg. Le géant (1,94 m) explose aux yeux du monde grâce à la Ligue des champions: huit buts en six rencontres de phase de poule, dont un triplé d'anthologie à tout juste 19 ans, contre Genk.

Trop doué pour rester dans la ville de Mozart, le "Wunderkind" (enfant-prodige) part dès le mercato hivernal pour Dortmund, contre la somme de 20 millions d'euros.

A peine débarqué en Allemagne, nouveau record! Triplé pour son premier match, alors qu'il est entré comme joker pour la dernière demi-heure (5-3 contre Augsbourg). Aucun joueur de Bundesliga n'avait jamais réussi un tel exploit.

"C'est pour ça que vous m'avez fait signer", lance alors le jeune phénomène, sûr de lui, à son directeur sportif Michael Zorc.

- Les records pleuvent -

Et contrairement à beaucoup de jeunes buteurs euphoriques avant lui, il ne baisse pas de rythme. Les records pleuvent: plus jeune joueur à atteindre la barre des 50 buts en Bundesliga, premier joueur à marquer 50 buts lors de ses 50 premiers matches, premier joueur à marquer 10 buts en seulement sept matches pour un seul club en Ligue des champions, etc...

En Ligue des champions 2020-2021, il éblouit de nouveau l'Europe avec deux doublés à l'aller et au retour contre Séville en huitième de finale. Le Borussia ne cède finalement qu'au tour suivant, contre Manchester City, le futur finaliste. Mais en fin de saison, Haaland s'offre son premier (et unique) trophée allemand, en claquant de nouveau deux buts en finale de la Coupe d'Allemagne contre Leipzig (4-1).

En 88 apparitions sous le maillot jaune et noir de Dortmund, il a marqué à ce jour 85 buts, toutes compétitions confondues. Une statistique de Ballon d'Or.

Comment expliquer ce prodige? Haaland ne s'en soucie pas. Et s'amuse à répondre aux questions par les phrases les plus courtes possibles: "Le jour où je donnerai une interview de plus d'une minute, ce sera le jour où je quitterai le football", plaisante-t-il.

- Heures supplémentaires -

Cette saison, ses statistiques sont restées quasiment les mêmes, mais plusieurs blessures lui ont fait manquer des matches décisifs. A l'automne, Dortmund a été éliminé de la Ligue des champions en phase de poule, malgré les trois buts de l'avant-centre lors des trois seuls matches qu'il a disputés.

Et en son absence, la Norvège a manqué la qualification pour le Mondial-2022 au Qatar.

Car Haaland n'est pas seulement un buteur fabuleux. C'est aussi un leader, un chef de bande, capable de rameuter et de remotiver ses coéquipiers, par son langage corporel de guerrier et ses harangues sur le terrain.

Quant à sa préparation personnelle, elle a impressionné les Allemands dès ses premières semaines à Dortmund: "En matière de professionnalisme, Haaland est sur la bonne voie", assurait ainsi le magazine allemand du football Kicker. "Il travaille en dehors de l'entraînement du BVB avec un préparateur physique personnel, prend soin de son alimentation, de son sommeil et de sa récupération, et n'hésite jamais à faire des heures supplémentaires après les entraînements" pour tirer des centaines de fois au but.

"Il est à un âge où il peut encore travailler certains aspects de son jeu, et c'est ce qu'il va faire", assure son entraîneur à Dortmund Marco Rose, admiratif: "Erling a une fantastique courbe de progression, qui a explosé depuis son arrivée au BVB".

Un potentiel gigantesque qu'il va maintenant falloir adapter aux non moins gigantesques ambitions de Manchester City.

O. Larsen--BTZ