Berliner Tageszeitung - Ligue 1: au Paris SG, le feuilleton Mbappé fait toujours recette

Börse
Euro STOXX 50 0.22% 3286.43
MDAX 1% 22011.08
TecDAX 0.82% 2628.96
DAX 0.16% 11994.91
SDAX 0.96% 10360.8
Goldpreis 0.19% 1671.7 $
EUR/USD -0.7% 0.9751 $

Ligue 1: au Paris SG, le feuilleton Mbappé fait toujours recette




Ligue 1: au Paris SG, le feuilleton Mbappé fait toujours recette
Ligue 1: au Paris SG, le feuilleton Mbappé fait toujours recette / Foto: © AFP

Si le Paris Saint-Germain n'a plus rien à conquérir sur le terrain cette saison, en coulisses le grand objectif du nouveau champion de France reste de conserver Kylian Mbappé, qui tentera d'améliorer ses statistiques contre Troyes, dimanche (21h00) pour la 35e journée.

Textgröße:

Un article du Parisien, en ligne dès jeudi soir, a remis le feu aux poudres d'un baril qui ne demandait qu'à s'enflammer. L'annonce qu'un accord pour prolonger au PSG était proche, suivie d'un démentie de la mère du joueur, Fayza Lamari, a rappelé que la grande affaire de cette fin de saison à Paris serait l'avenir du "Kyky".

Selon plusieurs sources traitant le dossier dans différents camps, le club et le clan Mbappé, l'affaire est loin d'être bouclée et pourrait "s'étirer encore jusqu'au début officiel du mercato (le 10 juin, NDLR) ou même jusqu'à la fin du contrat" du prodige, le 30 juin, glisse l'une d'entre elles.

Cette même source ajoute que l'information sur le salaire annuel évoqué par le quotidien, 50 millions d'euros, est "fausse": "Il n'y a pas de telles sommes", indique cette source qui assure aussi qu'il n'existe pas non plus "ces bonus de dingues" de 100 M EUR à la signature annoncés ça et là, ni proposés par le club, ni par le Real Madrid, toujours le principal prétendant pour accueillir Mbappé.

Marca fait dire à Fayza Lamari que le géant madrilène, finaliste de la Ligue des champions, lui, et tombeur des Parisiens en 8e de finale, reste l'option avec le plus d'épaisseur, mais là aussi la mère du joueur a contesté l'interprétation.

Bref, les négociations continuent, et le PSG "se doit d'être optimiste", souffle une source au club.

- Mbappé aux trophées UNFP -

Perdre son meilleur joueur, un des tous meilleurs du monde, et gratuitement, serait pour le club un désastre financier et sportif et un lourd camouflet pour son image de marque.

Dans son opération séduction, le club parisien a fait un autre geste envers son leader offensif, le laissant à Paris le dimanche 15 mai pour participer à la soirée de gala du syndicat des joueurs, l'UNFP, où il devrait recevoir le trophée de meilleur footballeur de la saison.

L'équipe doit partir en stage éclair les 15 et 16 au Qatar, mais "Kyky" pourrait ne rejoindre le groupe que le second jour, le temps d'être couronné.

Gianluigi Donnarumma et l'arrière-gauche Nuno Mendès, également nominés (respectivement meilleur gardien et meilleur espoir) devraient bénéficier du même traitement de faveur pour se rendre à la soirée.

Dans ces conditions feuilletonnesques, le match contre Troyes a surtout de l'intérêt pour le promu toujours en quête de maintien.

Pour Mbappé, ce pourrait être l'avant-dernier au Parc des Princes sous ces couleurs, avant la dernière journée contre Metz, qui sera probablement déjà relégué.

Si rien ne se dénoue avant juin, comme c'est probable, Mbappé ne pourra ni faire ses adieux ni annoncer qu'il reste. Mais il peut gonfler ses statistiques et coiffer une quatrième couronne de meilleur buteur de Ligue 1 de rang.

Avec 24 buts, il devance confortablement Martin Terrier (Rennes) et Wissam Ben Yedder (Monaco), tous deux à 21.

Il ne sera plus qu'à une unité du record de Jean-Pierre Papin, Ballon d'Or français (1991), comme Mbappé aspire à le devenir, meilleur buteur de 1988 à 1992. Voilà un record que Mbappé ne battra peut-être jamais...

U. Schmidt--BTZ