Berliner Tageszeitung - Tennis: Ons Jabeur, encore pionnière

Börse
DAX -0.9% 13882.3
Euro STOXX 50 -1.38% 3640.55
MDAX -0.23% 29034.11
TecDAX 0.14% 3045.84
SDAX -0.35% 13145.44
Goldpreis 0.28% 1846.3 $
EUR/USD -0.04% 1.0584 $

Tennis: Ons Jabeur, encore pionnière




Tennis: Ons Jabeur, encore pionnière
Tennis: Ons Jabeur, encore pionnière / Foto: © AFP

Une fois de plus, Ons Jabeur ouvre la voie. La Tunisienne, victorieuse de l'Américaine Jessica Pegula (14e) 7-5, 0-6, 6-2 en finale à Madrid samedi, est devenue la première joueuse arabe titrée en WTA 1000, la catégorie de tournois la plus prestigieuse après les Grand Chelem.

Textgröße:

Pour Jabeur (27 ans, 10e), il s'agit du deuxième titre de sa carrière, après Birmingham en 2021.

Saison après saison, Jabeur fait tomber des barrières. Il y a deux ans, elle était devenue la première joueuse arabe à se hisser en quarts de finale en Grand Chelem, à l'Open d'Australie 2020, une performance qui lui avait permis de faire son entrée dans le Top 50. Puis l'année dernière, la première à être titrée sur le circuit WTA. Et désormais, la première à inscrire à son palmarès un tournoi WTA 1000, l'équivalent des Masters 1000 sur le circuit masculin.

Grâce à cette victoire, Jabeur grimpera à la septième place mondiale lundi. Elle égalera ainsi son meilleur classement atteint en novembre dernier.

A deux semaines de Roland-Garros (22 mai-5 juin), la Tunisienne mène la danse au nombre de matches gagnés sur terre battue, avec douze victoires. Elle a atteint la finale à Charleston (Etats-Unis) avant le retour du circuit en Europe et les quarts de finale à Stuttgart (Allemagne).

- Toucher remarquable -

Favorite de la finale samedi, Jabeur a tenu son rang malgré un moins bon départ que son adversaire, qui a mené 4 jeux à 1 dans le premier set, et une panne sèche dans le deuxième. Du début de la deuxième manche au début de la troisième, elle a perdu quatre fois de suite son service.

La Tunisienne au toucher remarquable est toutefois parvenue à retrouver ses esprits ensuite, et à s'imposer en un peu moins de deux heures, sur un service gagnant.

Au cours de ses dix jours dans la capitale espagnole, Jabeur a notamment mis fin avec autorité au parcours de Simona Halep, ex-N.1 mondiale aujourd'hui 21e et double lauréate en Grand Chelem, en quarts de finale (6-3, 6-2 en 67 minutes).

Jabeur comme Pegula disputaient samedi leur première finale en WTA 1000. Avant la semaine madrilène, l'une et l'autre avaient plafonné en demi-finales, à Indian Wells l'année dernière pour la première, à Miami au printemps pour la seconde.

Au total, Jabeur disputait sa sixième finale, Pegula sa quatrième (un titre à Washington en 2019).

Même finaliste malheureuse, l'Américaine de 28 ans va grimper au meilleur classement de sa carrière lundi, aux portes du top 10 (11e).

I. Johansson--BTZ