Berliner Tageszeitung - Coupe d'Europe de rugby: Toulouse et La Rochelle en habitués

Börse
EUR/USD -0.25% 1.0711 $
Euro STOXX 50 -1.67% 3647.56
SDAX -1.4% 13245.27
DAX -1.84% 13919.75
TecDAX -1.07% 3059.98
MDAX -1.93% 28894.33
Goldpreis -0.36% 1858.8 $

Coupe d'Europe de rugby: Toulouse et La Rochelle en habitués




Coupe d'Europe de rugby: Toulouse et La Rochelle en habitués
Coupe d'Europe de rugby: Toulouse et La Rochelle en habitués / Foto: © AFP

On reprend les mêmes... Finalistes l'an dernier, Toulouse et La Rochelle, en habitués, se sont qualifiés samedi pour le dernier carré de la Coupe d'Europe de rugby en compagnie des Irlandais du Leinster, futur adversaire du tenant du titre toulousain.

Textgröße:

Un troisième représentant du Top 14, le Racing 92, opposé dimanche (16h00), à domicile, aux Anglais de Sale, tentera de les rejoindre en demi-finales pour confirmer la domination française actuelle sur le rugby européen en faisant aussi bien qu'en 2020-2021.

Ces quarts resteront quoi qu'il arrive dans les annales de la compétition grâce au match de légende remporté au bout du suspense, et d'une très rare séance de tirs au but (4-2, 24-24 après prolongation), par le Stade toulousain contre la province irlandaise du Munster.

Malgré le contexte hostile dans un Aviva Stadium de Dublin repeint aux couleurs de la "Red Army", le quintuple champion d'Europe - un record - a eu les nerfs solides pour aller chercher en champion, avec orgueil et courage, la quatorzième demi-finale continentale de son histoire. La quatrième consécutive.

Dans un silence de cathédrale, le pied des trois buteurs toulousains désignés, Antoine Dupont, Thomas Ramos et Romain Ntamack, dans cet ordre, n'a pas tremblé face aux perches dans un exercice des tirs au but pourtant si inhabituel en rugby.

"Ce qu'on a fait ici, c'est fort", a soufflé Ramos au coup de sifflet de final. "C'était un match fou. C'est atypique cette fin de match (aux tirs au but). On a plus de sang-froid qu'eux. On a eu chaud face à l'Ulster. On a eu chaud aujourd'hui, mais on est encore là."

- La Rochelle trop puissante -

Face à l'Ulster au tour précédent, les Rouge et Noir, diminués par de nombreuses absences, étaient passés sur le fil, pour un petit point seulement (défaite 26-20 à l'aller, victoire 30-23 au retour à Belfast).

L'Irlande leur réussit visiblement cette saison et cela tombe plutôt bien, car ils y retourneront dès la semaine prochaine pour affronter le Leinster dans le même Aviva Stadium de Dublin.

La province irlandaise, deuxième équipe la plus titrée de l'histoire de la Coupe d'Europe derrière Toulouse, avec quatre sacres, a dominé dans leur antre de Welford Road les Tigers de Leicester (23-14), impressionnants leaders du championnat d'Angleterre.

Le leader du championnat de France, Montpellier, est également descendu du quart, battu à La Rochelle (31-19) au terme d'un bras-de-fer aussi âpre que tendu.

Revanchards après leur revers en finale contre Toulouse l'an passé à Twickenham, les hommes de Ronan O'Gara se sont appuyés sur leurs forces habituelles, dominant comme prévu physiquement le MHR, privé de ses Bleus Mohamed Haouas, suspendu, et Paul Willemse, blessé.

Même le forfait de dernière minute du centre international Jonathan Danty (contracture) n'a pas fait flancher les Rochelais, toujours en course pour décrocher leur premier titre.

Ils devront attendre dimanche pour connaître le nom de leur adversaire, avec peut-être une légère préférence, non nationale, puisqu'une victoire de Sale sur le Racing 92 leur permettrait de recevoir à nouveau la semaine prochaine au stade Marcel-Deflandre.

T. Jones--BTZ