Berliner Tageszeitung - Athlétisme: Jacobs fait faux bond à Nairobi, Kerley et Fraser-Pryce en vedettes

Börse
SDAX -2.16% 10300.36
TecDAX -1.4% 2633.89
MDAX -1.66% 22004.62
Euro STOXX 50 -1.4% 3272.23
DAX -1.33% 11955.89
Goldpreis -0.05% 1671.2 $
EUR/USD 0.14% 0.9815 $

Athlétisme: Jacobs fait faux bond à Nairobi, Kerley et Fraser-Pryce en vedettes




Athlétisme: Jacobs fait faux bond à Nairobi, Kerley et Fraser-Pryce en vedettes
Athlétisme: Jacobs fait faux bond à Nairobi, Kerley et Fraser-Pryce en vedettes / Foto: © AFP

L'Italien Marcell Jacobs, champion olympique surprise du 100 m l'été dernier, a annulé à la dernière minute son retour très attendu sur la ligne droite samedi à Nairobi en raison de problèmes intestinaux.

Textgröße:

Le meeting Continental tour de Nairobi (2e division mondiale) perd ainsi sa tête d'affiche mais promet toujours de belles courses sur les sprints courts, avec notamment la triple championne olympique jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce, la sensation namibienne Christine Mboma et le dauphin olympique de Jacobs, l'Américain Fred Kerley.

"Le champion olympique a pris la décision ce matin avec son staff, en raison de problèmes intestinaux survenus hier (vendredi) au Kenya", a écrit la fédération italienne sur son site internet quelques heures avant le début du meeting.

"Marcell ne se présentera pas dans les strating-blocks aujourd'hui parce qu'il reste en observation aux urgences de l'hôpital Uhai Neema, sous le contrôle de l'ONG italienne +World Friends+", a déclaré l'entraîneur de Jacobs, Paolo Camossi, cité par la fédération.

A un peu plus de deux mois des Championnats du monde à Eugene (Etats-Unis), le stade Kasarani de la capitale kényane, patrie du fond et du demi-fond, offre tout de même des oppositions attendues sur la ligne droite.

Autre surprise des JO de Tokyo avec sa médaille d'argent sur 100 m (en 9 sec 84), l'Américain Fred Kerley, au talent protéiforme (brillant du 100 au 400 m), retrouve la piste où il avait réussi son record personnel sur 200 m en septembre dernier (19 sec 76).

"J'ai plus de pression sur les épaules sur 100 m désormais", a indiqué Kerley.

- Duel de générations -

Il affronte notamment la star locale Ferdinand Omanyala, devenu recordman d'Afrique en septembre dans ce même stade (9 sec 77). Kerley et Omanyala ont déjà couru le 100 m en moins de dix secondes cette année sur des meetings de rang inférieurs.

Le 100 m féminin offre un duel de générations entre la star jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce (35 ans), octuple médaillée olympique (dont l'argent du 100 m et l'or du 4x100 m à Tokyo), et la Namibienne Christine Mboma (18 ans), vice-championne olympique du 200 m.

Mboma, qui a explosé au plus haut niveau en 2021, repousse sans cesse ses limites et détonne avec une technique de course apparemment inaboutie. Sur 100 m, distance qu'elle découvre en 2022, elle a couru en moins de 11 secondes la semaine dernière à Gaborone au Botswana (10.97), la marque du très haut niveau mondial.

Le meeting de Nairobi marque également le retour du champion du monde kényan du 3.000 m steeple Conseslus Kipruto, qui n'a pas terminé une course depuis 2019, et réunit les stars polonaises du lancer du marteau Anita Wlodarczyk (triple championne olympique), Wojciech Nowicki (champion olympique) et Pawel Fajdek (quadruple champion du monde).

C. Fournier--BTZ