Berliner Tageszeitung - Madrid: Nadal souffre contre Goffin mais attend Alcaraz en quarts

Börse
Goldpreis 0.24% 1889.4 $
EUR/USD 0.07% 1.0739 $
MDAX -0.49% 29179.03
Euro STOXX 50 0.09% 4209.31
SDAX -1.23% 13229.76
TecDAX -0.23% 3300.88
DAX -0.16% 15320.88

Madrid: Nadal souffre contre Goffin mais attend Alcaraz en quarts




Madrid: Nadal souffre contre Goffin mais attend Alcaraz en quarts
Madrid: Nadal souffre contre Goffin mais attend Alcaraz en quarts / Foto: © AFP

Rafael Nadal, qui fait cette semaine son retour un mois et demi après une fracture de fatigue à une côte, a souffert plus de trois heures et écarté quatre balles de match jeudi pour se qualifier pour les quarts de finale du Masters 1000 de Madrid, où il pourrait retrouver le phénomène Carlos Alcaraz.

Textgröße:

Sous le soleil madrilène retrouvé, Nadal a dû serrer les dents pour venir à bout 6-3, 5-7, 7-6 (11/9) du Belge David Goffin, ex-N.7 mondial aujourd'hui 60e après une longue blessure au genou gauche.

L'Espagnol de 35 ans a d'abord semblé se diriger vers une victoire en deux sets relativement tranquille, jusqu'à obtenir deux premières balles de match, la première à 5-3 sur le service de Goffin, la deuxième à 5-4 sur son propre engagement. Mais il n'a converti ni l'une ni l'autre et, à la place, a laissé filer quatre jeux de suite pour se retrouver embarqué dans un troisième set - et un match à rallonge.

Sans doute entamé physiquement après ses six semaines sans compétition, dont un mois complet sans entraînement, Nadal s'est montré moins saignant et moins mobile dans cette deuxième partie de match. Ses coups, encore définitifs un peu plus tôt, ne l'étaient plus, sa balle faisait moins mal, il se tenait plus loin de sa ligne et commettait plus de fautes: tout ça a permis à Goffin de développer son jeu, ce que le Belge a eu le grand mérite de faire avec la manière.

A son tour, Goffin s'est procuré deux premières occasions de conclure, à 6 points à 4 dans le jeu décisif, puis une troisième à 7-6, et une quatrième à 9-8. Mais si Nadal a plié, il n'a jamais rompu et c'est lui qui a fini par s'imposer, à sa quatrième balle de match, 11 points à 9.

La veille, à trois semaines à peine de Roland-Garros (22 mai-5 juin), le Majorquin avait lancé tardivement mais de manière convaincante sa saison sur terre battue, sa surface chérie, face au Serbe Miomir Kecmanovic (32e), un des joueurs en forme de la première partie de saison 2022, battu 6-1, 7-6 (7/4).

Alcaraz, vainqueur de son premier Masters 1000 à Miami début avril et entré dans le top 10 après sa victoire à Barcelone il y a une dizaine de jours, affronte lui le Britannique Cameron Norrie (11e) en soirée (à partir de 20h00).

A. Williams--BTZ