Berliner Tageszeitung - Top 14: Biarritz relégué, Montpellier sous pression, La Rochelle rate le coche

Börse
Euro STOXX 50 0.09% 4209.31
TecDAX -0.23% 3300.88
EUR/USD 0.18% 1.075 $
Goldpreis 0.65% 1897.1 $
MDAX -0.49% 29179.03
DAX -0.16% 15320.88
SDAX -1.23% 13229.76

Top 14: Biarritz relégué, Montpellier sous pression, La Rochelle rate le coche




Top 14: Biarritz relégué, Montpellier sous pression, La Rochelle rate le coche
Top 14: Biarritz relégué, Montpellier sous pression, La Rochelle rate le coche / Foto: © AFP

Mauvaises opérations. Le leader montpelliérain, battu par Lyon, a raté l'occasion de valider son billet pour la phase finale tandis que La Rochelle, dominé par Toulouse, lâche du lest dans la course à la qualification, samedi, lors de la 24e journée du Top 14, que Biarritz va quitter pour de bon après son revers devant Castres.

Textgröße:

. Montpellier dans la gueule du Lou

Montpellier n'y arrive plus. Quasiment assuré de disputer la phase finale, le MHR, leader, ne parvient pas à franchir ce dernier pas pour composter son billet: avec trois défaites de rang, toutes compétitions confondues, les Héraultais marquent le pas et vont devoir attendre encore un peu.

La dernière, à Lyon (43-20), a fait mal aux hommes de Philippe Saint-André. Incapables de faire trembler les Lyonnais, ils ont en outre perdu leur pilier international Mohamed Haouas, exclu pour un plaquage non maîtrisé, pleine vitesse et tête contre tête. Le MHR peut perdre son trône si l'UBB, son dauphin à deux points, s'impose devant Toulon dimanche. Les Gones (5e), eux, se replacent dans la course à la qualification.

. Le bras de fer pour Toulouse

Mission accomplie. Porté par un Thomas Ramos (13 points) de gala, le Stade toulousain, désormais 6e, a délogé son adversaire du jour, La Rochelle (23-16), qui glisse hors des places qualificatives. La bonne série des Maritimes s'arrête donc à cinq succès consécutifs.

Pour les hommes de Ronan O'Gara, qui n'ont plus battu les Rouge et Noir depuis septembre 2019, il reste deux rencontres de Top 14, contre le Stade Français puis à Lyon, pour se rattraper. Les Toulousains, eux, se relancent avec deux essais des "Chelemars" Thibaud Flament et Antoine Dupont, revenus à pic pour mettre leurs coéquipiers dans le sens de la marche. Avec un calendrier plutôt favorable (Brive, Biarritz), la phase finale se rapproche pour les protégés d'Ugo Mola.

. Pas de miracle à Biarritz

Touché, coulé. Le BO, dominé par Castres (48-13) n'a pas réussi à sauver sa peau: ce septième revers de rang en Top 14 valide la relégation basque.

De son côté, le CO s'installe sur le podium grâce à son quatrième succès à l'extérieur cette saison. Leur calendrier (Perpignan à domicile, Pau à l'extérieur) peut permettre aux Tarnais de rêver à une place, un brin surprise, en demi-finale.

. Le Racing 92 joue avec le feu

Face à Pau (42-21), qui n'a plus rien à jouer, le Racing 92 est allé chercher une victoire bonifiée au caractère après une première période cahin-caha. Comme souvent, les hommes de Laurent Travers se sont réveillés en seconde période.

Ils ont aussi été bien aidés par l'indiscipline de la Section, sanctionnée de trois cartons jaunes (Seneca 36e, Corato 45e, Ramsay 69e). Résultat, les Ciel et Blanc, avec un Juan Imhoff en forme et un Maxime Machenaud en réussite, sont désormais installés à la 4e place, avec quatre points d'avance sur le champion de France toulousain (6e).

. Un mince espoir pour Clermont

Dans les autres rencontres de la journée, le Stade Français a bien failli envoyer Clermont (29-26) en vacances à la faveur d'une deuxième période cataclysmique des Auvergnats (21-7). Mais un réveil et un essai de Sébastien Bézy sur le fil ont permis à l'ASM de s'imposer. Et de maintenir les chances de qualification.

Enfin, Perpignan a retrouvé des couleurs en dominant Brive (27-10). Toujours 13es et avant-derniers, les Catalans (39 pts) vont devoir prendre, lors des deux dernières journées, quatre points de plus que les Brivistes (42 pts) pour les doubler et sauver leur peau en Top 14.

B. Semjonow--BTZ