Berliner Tageszeitung - Judo: les Bleus entament l'Euro par une pluie de médailles

Börse
Goldpreis -2.83% 1877.7 $
DAX -0.21% 15476.43
MDAX -0.1% 29778.59
TecDAX 0.08% 3338.57
SDAX -0.04% 13494.83
Euro STOXX 50 0.4% 4257.98
EUR/USD -1.05% 1.0798 $

Judo: les Bleus entament l'Euro par une pluie de médailles




Judo: les Bleus entament l'Euro par une pluie de médailles
Judo: les Bleus entament l'Euro par une pluie de médailles / Foto: © AFP

Les Bleus ont idéalement démarré l'Euro de judo en remportant un titre, grâce à Shirine Boukli, et trois médailles au terme de la première journée de compétition, vendredi à Sofia.

Textgröße:

Boukli, 23 ans, a apporté le premier titre à la France grâce à sa victoire sur la Portugaise Catarina Costa en finale des -48 kg, tandis qu'Amandine Buchard (-52 kg) et Sarah-Léonie Cysique (-57 kg) ont décroché l'argent. Chez les hommes, Cédric Revol s'est paré de bronze (-60 kg).

Pour ouvrir le compteur, Boukli s'est imposée sur un waza-ari dans la dernière minute de combat et remporte ainsi le deuxième titre européen de sa carrière, après celui de 2020.

"Je suis très heureuse de cette deuxième victoire, c'est tout un travail qui est récompensé", a-t-elle réagi après avoir reçu sa médaille. "J'ai su m'exprimer globalement et être intelligente quand il le fallait."

Boukli a été solide toute la journée pour atteindre la finale, s'imposant par ippon successivement face à la Belge Ellen Salens, puis face à la Serbe Andrea Stojadinov et à l'Espagnole Julia Figueroa.

La judokate repart ainsi de l'avant après des JO de Tokyo décevants, où elle avait été la seule Française non médaillée.

"Après les Jeux, je voulais repartir vite à la bagarre parce que c'est vrai que j'avais été déçue", a ajouté Boukli. "Je suis contente, c'est un objectif de rempli."

- "J'ai été nulle" -

Malgré sa médaille d'argent, la déception était en revanche de mise pour Amandine Buchard, vice-championne olympique à Tokyo, battue en finale des -52 kg.

Championne d'Europe en titre et N.1 mondiale, Buchard, 26 ans, s'est inclinée face à la Britannique Chelsie Giles, médaillée de bronze olympique cet été, après plus de cinq minutes de Golden score.

Sur le dernier mouvement du combat, la Française a serré les poings, pensant avoir fait plier son adversaire, mais les juges ont estimé que c'est la Britannique qui avait pris le dessus.

"J'ai été nulle. Je suis dégoûtée, j'ai pas fait le +taf+", a-t-elle estimé. "Sur certains combats, j'ai laissé trop de jus, j'aurais dû les gagner plus rapidement."

"Je n'ai pas réussi à accélérer, à produire mon judo. Je suis super déçue, je ne peux pas me contenter de cette médaille-là", a-t-elle ajouté. "J'étais championne d'Europe, j'étais sur une bonne lancée et j'aurais dû aller gagner cette finale."

Sarah-Léonie Cysique, également en argent à Tokyo, est aussi devenue vice-championne d'Europe vendredi, dans la catégorie des -57 kg.

Cysique a cédé en finale face à l'Israélienne Timna Nelson Levy sur un waza-ari inscrit après 2 minutes de combat.

La Française de 23 ans, qui espère briller aux JO de Paris, avait idéalement géré ses combats sur la route de la finale mais a été surprise en bordure de tatami par la puissance de l'Israélienne, qui l'a fait plier sur un uchi-mata spectaculaire.

La quatrième médaille du jour a été apportée par Cédric Revol, en bronze chez les -60 kg.

Le judoka de 27 ans ne devait pas participer à ces championnats d'Europe dans un premier temps, mais il a bénéficié du forfait du médaillé de bronze des JO de Tokyo Luka Mkheidze, blessé à un genou.

Il a battu dans la finale de repêchage le Géorgien Lukhumi Chkhvimiani, champion du monde 2019, au Golden score.

O. Larsen--BTZ