Berliner Tageszeitung - Top 14: Toulouse "a encore les cartes en main", promet Dupont

Börse
Euro STOXX 50 -1.02% 4135.94
TecDAX -1.25% 3163.85
MDAX -1.37% 28682.22
Goldpreis -0.27% 1940.4 $
SDAX -1.79% 13068.58
DAX -0.67% 15049.3
EUR/USD 0.26% 1.0902 $

Top 14: Toulouse "a encore les cartes en main", promet Dupont




Top 14: Toulouse
Top 14: Toulouse "a encore les cartes en main", promet Dupont / Foto: © AFP

Le Stade toulousain n'a plus beaucoup de marge de manoeuvre: à trois journées de la fin, le double champion de France en titre n'est que sixième du Top 14. "On a encore les cartes en main", assure le demi de mêlée des Bleus Antoine Dupont.

Textgröße:

Q: Votre semaine de repos vous a fait du bien avant de retrouver La Rochelle?

R: "Ca a fait du bien de pouvoir couper. On n'avait pas pu depuis la fin du Tournoi car il y avait des échéances ici aussi. Donc ça a fait du bien. On sait bien l'enjeu de ce match. On n'a plus de jokers maintenant: on n'est pas en très bonne posture au niveau des points au classement, surtout que la Rochelle est un concurrent direct."

Q: Justement, c'est un match décisif, face à votre adversaire des dernières finales de Top 14 et de Coupe d'Europe...

R: "Ils sont actuellement dans une meilleure dynamique que nous. Ils ont eu un début de saison un peu plus compliqué mais, depuis quelques mois, ils reviennent très fort avec des prestations contre des équipes de poids, comme lors de la triple confrontation contre Bordeaux-Bègles qu'ils ont très bien menée. C'est une équipe qui est très en place, qui est en confiance, qui est en lice sur les deux tableaux donc elle viendra ici pour faire un résultat, évidemment, et aussi pour préparer ses phases finales de Coupe d'Europe."

Q: Vous n'avez plus vraiment le droit à l'erreur.

R: "On a encore les cartes en main, notre destin dépend de nous: on a trois matches à faire, trois matches à gagner. Si on peut. Même si on passe par un barrage, ce qu'on avait réussi à éviter les années précédentes, une fois qu'on sera en phases finales, on sait que tout peut se jouer. C'est pour ça qu'on s'entraîne toute la saison. Il n'y a pas plus de pression que ça, on a juste envie de regoûter à ce parfum-là au mois de juin. (Etre éliminé, NDLR) ça serait un coup dur pour tout le monde. Beaucoup d'équipes veulent aussi nous sortir, c'est le jeu. Mais c'est sûr que c'est difficilement envisageable pour nous."

Propos recueillis en conférence de presse

L. Solowjow--BTZ