Berliner Tageszeitung - NBA: les Nets corrigent les Sixers, les Warriors croquent les Nuggets

Börse
Goldpreis -0.12% 1927.6 $
DAX 0.11% 15150.03
SDAX 0.52% 13303.15
TecDAX -0.01% 3203.45
MDAX 0.98% 29075.86
Euro STOXX 50 0.1% 4178.01
EUR/USD -0.17% 1.0874 $

NBA: les Nets corrigent les Sixers, les Warriors croquent les Nuggets




NBA: les Nets corrigent les Sixers, les Warriors croquent les Nuggets
NBA: les Nets corrigent les Sixers, les Warriors croquent les Nuggets / Foto: © AFP

Les Nets, guidés par Kevin Durant, ont étrillé les Sixers sur leur parquet (129-100), livrant à un mois des play-offs un match référence rappelant à la NBA leurs ambitions de titre, partagées notamment par les Warriors et Stephen Curry, victorieux, eux, à Denver.

Textgröße:

Quand tout le monde est sur le pont et en bonne santé, c'est forcément plus simple. Depuis trois matches, tous joués à l'extérieur, Brooklyn peut aligner Durant, enfin remis de son entorse au genou gauche qui l'a éloigné des parquets un mois et demi, et Kyrie Irving, qui lui est toujours empêché de jouer à New York car non vacciné.

Si la victoire à Charlotte a coïncidé avec un récital de ce dernier, auteur de 50 points, celle obtenue à Philadelphie a été le fruit d'un gros effort collectif, avec de l'efficacité en attaque (56% de réussite) et une abnégation défensive qu'il conviendra de reproduire plus souvent pour espérer aller loin dans ce championnat.

Durant a montré qu'il montait en puissance (25 pts à 10/17 aux tirs, 14 rbds, 7 passes, 2 interceptions), Seth Curry a eu un apport conséquent offensivement (24 pts) et Irving a été à l'avenant (22 pts, 5 passes), inscrivant cinq shoots derrière l'arc dont un au buzzer du premier quart-temps pour déjà creuser l'écart (40-23), qui a culminé à 36 unités en seconde période.

En face, Joel Embiid n'a pas eu son rayonnement habituel (25 pts à 5/17, 12 rbds), victime de nombreuses prises à deux voire à trois, qui l'ont souvent envoyé sur la ligne des lancers francs (15/19).

Quant à James Harden, pour son premier match face à son ancienne équipe, il est passé au travers, limité à 11 points avec une adresse en berne (3/17).

- Curry domine Jokic -

Tant et si bien que le public de Philly, qui avait copieusement hué Ben Simmons, échangé avec "The Beard" (le barbu) dans les dernières heures du mercato et qui assistait au match en civil sur le banc, car pas encore apte à jouer, a ensuite adressé son ire à l'ensemble des Sixers pour leur piètre performance, dans une affiche qu'on pourrait retrouver pendant les play-offs.

Pour l'heure, les 76ers restent 3es à l'Est et les Nets sont 8e, une position synonyme de barrages pour accéder au tournoi final.

Plus tard, dans l'autre match de la soirée, Golden State a remporté un succès probant à Denver (113-102), grâce notamment à Stephen Curry, auteur de 34 points (avec 9 rbds). Les 18 points qu'il a inscrits au 3e quart-temps ont permis à son équipe de rester dans le match, alors qu'ils étaient menés de neuf unités à la pause.

La star, devenu le 49e joueur de l'histoire à dépasser la barre des 20.000 points, a trouvé un relais en Jordan Poole (21 pts), qui a réussi deux shoots à longue distance d'affilée dans la dernière minute, pour plier la rencontre. Quant à son "splash brother" Klay Thompson, il a lui aussi contribué à la victoire (18 pts).

Sans Draymond Green (dos) dont le retour approche, l'équipe californienne a su retrouver des vertus défensives pas toujours au rendez-vous ces derniers temps, limitant l'impact de Nikola Jokic (23 pts, 12 rbds, 9 passes) néanmoins tout proche du triple-double.

Cette deuxième victoire consécutive après une série de cinq revers permet aux Warriors de recoller à Memphis (2e) avec le même bilan (45-22). Les Nuggets restent 6es de cette même conférence Ouest.

A. Walsh--BTZ