Berliner Tageszeitung - Invasion russe: plus de 2,5 millions de personnes ont fui l'Ukraine, selon l'ONU

Börse
DAX -0.7% 12030.48
Euro STOXX 50 -0.84% 3290.4
SDAX -1.5% 10367.2
MDAX -1.17% 22112.32
TecDAX -0.52% 2657
Goldpreis 0.04% 1672.7 $
EUR/USD -0.24% 0.9778 $

Invasion russe: plus de 2,5 millions de personnes ont fui l'Ukraine, selon l'ONU




Invasion russe: plus de 2,5 millions de personnes ont fui l'Ukraine, selon l'ONU
Invasion russe: plus de 2,5 millions de personnes ont fui l'Ukraine, selon l'ONU / Foto: © AFP

Plus de 2,5 millions de personnes ont fui l'Ukraine, dont 116.000 sont des ressortissants de pays tiers, depuis le lancement de l'invasion russe le 24 février, ont indiqué les Nations unies vendredi.

Textgröße:

"Le nombre de réfugiés venus d'Ukraine - tragiquement - a atteint aujourd'hui 2,5 millions. Nous estimons également qu'environ deux millions de personnes sont déplacées à l'intérieur de l'Ukraine", a indiqué le chef de l'agence de l'ONU pour les réfugiés, Filippo Grandi, dans un tweet.

"Des millions de personnes sont contraintes de quitter leur foyer à cause de cette guerre insensée", a-t-il ajouté.

Sur les plus de 2,5 millions de personnes qui ont fui l'Ukraine, 116.000 étaient des ressortissants de pays tiers, a indiqué séparément l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

La Pologne accueille de très loin le plus grand nombre de réfugiés depuis le début de l'invasion russe.

Depuis le 24 février, plus de 1,5 million de réfugiés sont entrés dans le pays, selon les garde-frontières polonais. Pour la seule journée de jeudi, ils ont enregistré 87.000 arrivants.

Au 9 mars, l'ONU estimait que quatre millions de personnes pourraient vouloir quitter l'Ukraine pour échapper à la guerre au cours des six premiers mois de l'offensive.

L'ONU estime par ailleurs que le conflit pourrait déplacer jusqu'à 6,7 millions de personnes à l'intérieur de l'Ukraine, dont 4,3 millions auront besoin d'une aide humanitaire vitale.

Avant l'offensive russe, les autorités ukrainiennes avaient enregistré 1,46 million de personnes déplacées à l'intérieur du pays, dont 854.000 résidaient dans les zones contrôlées par le gouvernement, selon l'ONU.

D. Wassiljew--BTZ