Berliner Tageszeitung - Frictions sur le Vieux-Port à la veille d'OM-Feyenoord

Börse
Goldpreis 0.06% 1877.7 $
MDAX -0.1% 29778.59
Euro STOXX 50 0.4% 4257.98
SDAX -0.04% 13494.83
TecDAX 0.08% 3338.57
DAX -0.21% 15476.43
EUR/USD -1.11% 1.0791 $

Frictions sur le Vieux-Port à la veille d'OM-Feyenoord




Frictions sur le Vieux-Port à la veille d'OM-Feyenoord
Frictions sur le Vieux-Port à la veille d'OM-Feyenoord / Foto: © AFP

Des frictions entre supporters ont émaillé la soirée mercredi sur le Vieux-Port de Marseille, à la veille de la demi-finale retour de la Ligue Europa Conférence entre l'OM et le Feyenoord Rotterdam, conduisant à cinq interpellations.

Textgröße:

Les Néerlandais s'étaient réunis en grand nombre sur des terrasses près du Vieux-Port, sous surveillance de forces de l'ordre françaises et néerlandaises, a constaté un photographe de l'AFP. Des projectiles ont d'abord été tirés dans leur direction, selon la préfecture de police des Bouches-du-Rhône.

Puis des supporters marseillais sont arrivés et des groupes des deux camps ont commencé à se provoquer. "La police est intervenue, à plusieurs reprises, très rapidement, pour séparer ces petits groupes, il n'y a donc pas eu de troubles majeurs", a précisé la préfecture.

Un Néerlandais a toutefois été blessé légèrement. Cinq supporters marseillais ont été interpellés, trois pour port de bâton, deux pour transport de mortiers d'artifice.

Pour jeudi, une "fan-zone" sera installée sur la plage de Prado, la plus grande plage de la ville, pour éviter les débordements, alors que la rencontre a été classée "niveau 5" en terme de sécurité par les autorités, soit le niveau maximum, selon une source proche du dossier.

"Il a été tout de suite évident qu'il fallait un niveau de sécurité plus élevé que contre Thessalonique", avait précisé cette source mardi auprès de l'AFP, en évoquant les incidents à Marseille lors du quart de finale face au PAOK Salonique.

Quelque 3.200 supporters néerlandais sont attendus au Stade Vélodrome jeudi soir, et 1.000 à 1.500 autres en ville, sans billet.

L. Solowjow--BTZ